vendredi 20 août 2010

Almateurisme 36

Année après année, éteindre des bougies dans un souffle assassin tamisant peu à peu votre flamme intérieure sous des volutes de fumée, de la crème chantilly et des rires désaccordés. Rien n'est plus déprimant que de fêter le cheminement inéluctable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire